Association pour la Cohérence Environnementale en ViennE
Penser globalement, agir localement



Accueil > Ecohabitat > Isolation > La chaleur s’échappe ! Vite commençons …

La chaleur s’échappe ! Vite commençons …




La chaleur s’échappe !

LES DEPERDITIONS SURFACIQUES

Les déperditions à travers les parois (murs, toitures… vitrages) :
60 % de l’ensemble

Les déperditions par « ponts thermiques » : 5 à 25 %

  •  liaisons murs-plancher ou murs-toiture

  •  liaisons refends-façades

  •  linteaux, balcons

  •  appuis de baies

  •  liaisons entre tableaux des baies et huisseries

  •  angles des murs

    Les déperditions par renouvellement de l’air

  •  Ventilation (indispensable !)

  •  Infiltrations non souhaitées
    Par où commencer les travaux d’isolation ?



    1 - D’abord ISOLER le toit, les murs et le sol.
    Les matériaux isolants ne représentent que 8 à 10 % du coût des travaux pour un gain de plus de 60 % sur les déperditions de chaleur :

  •  30 cm d’isolant au niveau du toit = 25 à 30 % de déperditions en moins
  •  20 cm d’isolant sur les murs = 20 à 25 % de déperditions en moins
  •  10 cm d’isolant au sol = 7 à 10 % de déperditions en moins

    2 - Puis CHANGER LES PORTES ET FENETRES
    en y intégrant un double, voire un triple vitrage.

    Isoler et changer les huisseries permettent de rendre la maison étanche (principe de la bouteille thermos) : passer à la phase 3 !

    3 - INSTALLER UNE BONNE VENTILATION